rechercher      
 
 

Harmonie des vins et des mets, les choix d'un chef ou d'un sommelier [...]  

 

>> plus d'accords Mets-vins  

 

Pâtes de fruits au cassis [...]

 

>> plus de recettes

 
La Moutarde de Bourgogne obtient son IGP

La labellisation européenne tant attendue


Moutarde de BourgogneLa moutarde de Bourgogne vient d’obtenir l’indication géographique protégée (IGP), une reconnaissance attendue depuis plus de 10 ans par tous les acteurs de la filière.

 

Emblématique de la région, la moutarde est fabriquée en Bourgogne depuis le XIIe siècle. Mais au fil du temps, sa production est devenue confidentielle.  Il se fabrique 450 tonnes de moutarde de Bourgogne par an.

 

Pour bénéficier de l’IGP, les moutardes doivent obligatoirement être produites dans l’un des quatre départements de la Bourgogne. Seules les moutardes fortes ou extra-fortes produites avec un vin blanc AOC bourguignon peuvent afficher sur leur emballage le signe européen de l’IGP. Le stockage des graines et la production de la pâte de moutarde doivent obligatoirement être réalisés dans l’aire géographique. La culture des graines de moutarde est réalisée dans une zone plus restreinte à l’intérieur de la Bourgogne.

La moutarde de Bourgogne vient s’ajouter à la liste de plus de 800 produits déjà protégés par l’IGP.

 

 

L’indication géographique protégée
L'IGP est un signe d'identification européen qui a été créé en 1992. Il assure au consommateur que le produit tire une ou plusieurs caractéristiques de son origine géographique.
Pour les producteurs, l’enregistrement de l’IGP garantit une protection de la dénomination « Moutarde de Bourgogne » sur tout le territoire de l’Union européenne.

 
 
 
 
feuilles